page 1
page 2
page 3
page 4
page 5
page 6
page 7
page 8
page 9
page 10
page 11
page 12
page 13
page 14
page 15
page 16
page 17
page 18
page 19
page 20
page 21
page 22
page 23
page 24
page 25
page 26
page 27
page 28
page 29
page 30
page 31
page 32
page 33
page 34
page 35
page 36
page 37
page 38
page 39
page 40
page 41
page 42
page 43
page 44
page 45
page 46
page 47
page 48
page 49
page 50
page 51
page 52
page 53
page 54
page 55
page 56
page 57
page 58
page 59
page 60
page 61
page 62
page 63
page 64
page 65
page 66
page 67
page 68
page 69
page 70
page 71
page 72
page 73
page 74
page 75
page 76
page 77
page 78
page 79
page 80
page 81
page 82
page 83
page 84

www.olympic.orgREVUE OLYMPIQUE35

36REVUE OLYMPIQUEwww.olympic.orgVALEURS OLYMPIQUES lorsqu'elle met en oeuvre des programmes pour desgroupes de personnes, d'autres organisations ou lasociété en général. En fait, les principes expriment la«face publique» du Mouvement olympique, qui les utilisepour présenter ses valeurs au monde.Chaque valeur peut être exprimée par plus d'unprincipe. La valeur du respect, par exemple, peut êtreillustrée par des comportements humanistes et/ou nondiscriminatoires. Les relations étroites qui lient lesvaleurs et les principes olympiques permettentd'associer de différentes manières des convictions etdes comportements de façon à définir plus précisémentdes actions socialement responsables et à promouvoir la mission du Mouvement olympique.DES VALEURS EN ACTIONMalgré cette évolution de l'objectif et de l'impact desa mission, le Mouvement olympique actuel ne s'estpas beaucoup écarté de l'intention première deCoubertin. En effet, il est possible d'affirmer que lesprogrammes actuellement mis en oeuvre se conten-tent de clarifier, de renforcer et de compléter les no-tions qu'il soutenait, il y a plus de 100 ans. Avec desobjectifs aussi élevés à réalsier, les voies pour y parvenirne sont pas sans obstacles. Davantage peut être fait,sans toutefois diminuer les résultats déjà obtenus. PROMOUVOIR LES FEMMESDANS LE SPORTPierre de Coubertin était, entre autres, un homme deson temps. Par conséquent, quand il considérait lesport comme un facteur clé - avec l'éducation et laculture - du «développement harmonieux del'homme», il entendait exactement cela. Les femmesétaient exclues des premiers Jeux Olympiques en1896, tout comme elles l'étaient des Jeux antiques,sur lesquels étaient fondés les Jeux modernes. Aujour-d'hui, plus de 4 300 athlètes féminines participent auxJeux Olympiques d'été. Tous les sports désirant êtreinclus au programme des Jeux Olympiques doiventcomprendre des épreuves féminines.Ces 100 dernières années, la possibilité laissée auxfemmes de participer dans le sport - que ce soit dans lecadre des Jeux Olympiques, ou de programmes sportifslancés dans la plupart des pays du monde - aspectaculairement augmenté. Le Mouvement olympiquea joué un rôle de pointe dans cette évolution en:?allongeant régulièrement le programme fémininaux Jeux et en proposant aux femmes des postesde direction et d'administration sportives;