page 1
page 2
page 3
page 4
page 5
page 6
page 7
page 8
page 9
page 10
page 11
page 12
page 13
page 14
page 15
page 16
page 17
page 18
page 19
page 20
page 21
page 22
page 23
page 24
page 25
page 26
page 27
page 28
page 29
page 30
page 31
page 32
page 33
page 34
page 35
page 36
page 37
page 38
page 39
page 40
page 41
page 42
page 43
page 44
page 45
page 46
page 47
page 48
page 49
page 50
page 51
page 52
page 53
page 54
page 55
page 56
page 57
page 58
page 59
page 60
page 61
page 62
page 63
page 64
page 65
page 66
page 67
page 68
page 69
page 70
page 71
page 72
page 73
page 74
page 75
page 76
page 77
page 78
page 79
page 80
page 81
page 82
page 83
page 84

REVUE OLYMPIQUE43VALEURS OLYMPIQUESL'un des principaux objectifs duMouvement olympique, tels qu'ilsapparaissent dès l'origine dans la Charteolympique et qui sont codifiés dans les principesfondamentaux de l'Olympisme, est d'éduquer lesjeunes par le sport. L'éducation olympique nonseulement introduit les jeunes à la culture, ausport et au fair-play, mais également aux valeursd'excellence, d'amitié et de respect. Les Jeux ?Un programmeambitieux quitransmet les valeursolympiques enChine à une échellejamais vue dans le monde jusqu'à présent.TOUSENCLASSE!TRANSMETTRE LES VALEURSOLYMPIQUESÀ GRANDE ÉCHELLE

chinoises qui participent à «Coeur à coeur», en adoptantle pays d'un CNO, encourageront leurs élèves à partageridées et expériences avec des écoles et des athlètes dupays avec lesquels leur école est jumelée. Lesprogrammes académiques sont en cours de mise enforme pour que les élèves chinois puissent se concentrersur un pays donné. C'est-à-dire qu'ils en apprendront lagéographie, la langue, la culture, le drapeau et mêmel'hymne national. Lors des Jeux, les enfants seront invitésà rencontrer les athlètes de la délégation olympique dupays assigné à leur école. Ils assisteront à la cérémoniedu lancer de ses couleurs au village olympique. Ainsi«Coeur à coeur» sera un outil de promotion des valeursd'amitié internationale et de respect. Ce programme d'éducation olympique dépasse lesseules salles de classe et cours de récréation pour allertoucher les jeunes et adultes de tout le pays avec l'appuides médias. Aujourd'hui par exemple, un certain nombrede rubriques spéciales d'éducation paraissent dans lesquotidiens et les hebdomadaires, parmi lesquels ChinaDaily, dans toute la Chine. Des programmes de télévisionet des sites sur l'Internet sont consacrés à l'enseignementde l'Olympisme pour amplifier l'action d'éducation àl'intention du plus grand nombre de Chinois possible. «Tout ce que réalise la Chine en matière deprogramme d'éducation olympique est à couper lesouffle», indique Jacqueline Barrett, responsable desrelations avec les villes candidates du CIO et liaison pourla culture et l'éducation olympique avec les COJO, «qu'ils'agisse du seul fait d'avoir pu atteindre 400 millionsd'enfants d'âge scolaire à la vitesse avec laquellel'ensemble du projet a été mis en place, en passant parl'immensité de l'impact sur l'ensemble de la Chine.»L'héritage positif du programme d'éducation olympiqueest déjà visible. Au Forum mondial sur le sport l'éducationolympique et la culture qui a eu lieu récemment à Beijing,les participants ont pu être témoins de l'éducationolympique en action en se rendant dans deux écolesmodèles d'éducation olympique. Les élèves, par dessketches et autres interactions avec les observateurs, ontclairement exprimé leur joie et leur enthousiasme à l'idéede prochains Jeux Olympiques, et de cette occasion quileur est offerte de partager des expériences avec desgens du monde entier. «L'éducation olympique, fait encoreobserver Jacqueline Barrett, a ouvert l'esprit de cesenfants. Elle les a situés au sein de la communautéinternationale et leur a montré toute l'importance desvaleurs olympiques dans le monde. Leur vie en a ététransformée pour toujours.»Le président de la commission du CIO pour laculture et l'éducation olympique, Zhenliang He, estd'accord. «Le BOCOG, le ministère de l'Éducation et le44REVUE OLYMPIQUEwww.olympic.orgVALEURS OLYMPIQUESOlympiques sont un prodigieux catalyseur pour l'éduca-tion olympique dans une ville et un pays hôtes. Ilsconstituent un cadre que le comité d'organisation peututiliser pour proposer des programmes qui font du sportun vecteur d'édification d'un monde meilleur et pacifique. Nulle part ailleurs, l'influence des Jeux Olympiquessur l'éducation n'est plus prononcée qu'en Chine. Lecomité d'organisation des Jeux Olympiques de 2008 àBeijing (BOCOG), en partenariat avec le ministère del'Éducation et le Comité National Olympique de Chine, y a lancé une initiative destinée à proposer une éducationolympique à environ 400 millions de jeunes grâce à laparticipation de 400 000 écoles dans tous le pays. Ceprogramme est aussi complet par sa portée qu'ambitieuxdans son échelle. Il comprend plusieurs éléments distincts,chacun venant renforcer le lien entre le sport et le déve-loppement harmonieux de l'individu et de l'humanité. Le premier aspect de ce programme est d'intégrerl'éducation olympique au programme scolaire desécoles chinoises. Pour transmettre les valeursolympiques aux enseignants et les aider à incorporerl'Olympisme en classe, le BOCOG, le ministère del'Éducation et le CNO ont organisé des séances deformation. À l'heure actuelle, le BOCOG en organiseenviron deux par mois en divers endroits de Chine.Cette cadence devrait se poursuivre en 2007. Enoutre, des manuels ont été produits et distribués à 800 000 élèves (voir encadré page suivante). Avec lesactivités correspondantes en classe, ils font découvrirl'histoire des Jeux Olympiques aux élèves, ainsi queles divers sports au programme, les règles de jeu, lessymboles olympiques et le rôle du Mouvement en tantque facteur de paix et d'amitié internationale. Plusimportant encore, le matériel insiste aussi sur lesprincipes de l'Olympisme et la devise «Un monde, unrêve» des Jeux Olympiques de 2008. Des concours dephotographie, peinture, poésie, calligraphie etd'élocution en langues étrangères ont été conçus pourmieux promouvoir les valeurs olympiques dans lesécoles chinoises et soutenir l'élan d'intérêt des élèvespour l'Olympisme et la compréhension interculturelle.Depuis le lancement en 2005 de ce programmed'éducation olympique, le BOCOG, le ministère del'Éducation et le CNO ont désigné 556 écoles élémen-taires et secondaires «Écoles modèles d'éducationolympique». Parce qu'elles proposaient la meilleureéducation olympique à leurs jeunes élèves, ces 404 écoles secondaires et 152 écoles élémentaires ontété finalement sélectionnées sur des dizaines de milliersd'école qui s'étaient inscrites pour obtenir la prestigieusedistinction. Sur les 556 écoles modèles d'éducationolympique, environ 200 sont situées à Beijing ou dansles provinces qui accueilleront des compétitions au cours des Jeux Olympiques en 2008. Les autres sontégalement réparties sur l'ensemble du pays.La deuxième composante du programme d'éducationolympique en Chine comprend une incitation des jeunesà la pratique du sport. Comme dans de nombreux pays,le soutien fourni aux élèves, plus important dans lesmatières académiques et pour la préparation desexamens, a réduit le temps scolaire consacré àl'éducation physique au cours des récentes années.L'éducation olympique est venue donner un coup defouet à l'éducation physique à l'école et elle est àl'origine d'un nouvel intérêt pour l'entraînement enathlétisme hors programme scolaire. En préalable auxJeux Olympiques, un certain nombre de nouveaux sportsont été proposés aux jeunes de toute la Chine qui ontainsi été amenés à découvrir le concept du fair-play et lapoursuite de l'excellence. L'initiative «Coeur à coeur» est un autre programmeoriginal qui prend ses racines aux Jeux d'hiver de 1998à Nagano (Japon). C'est la troisième composante del'éducation olympique en Chine qui reliera prochainement203 écoles de Beijing et de sa banlieue à des athlètes depays spécifiques représentés par un CNO. Les écolesÀ gauche et à droiteÀL'enthousiame etl'excitation desenfants chinois à l'approche desJeux Olympiquesdans leur pays.