page 1
page 2
page 3
page 4
page 5
page 6
page 7
page 8
page 9
page 10
page 11
page 12
page 13
page 14
page 15
page 16
page 17
page 18
page 19
page 20
page 21
page 22
page 23
page 24
page 25
page 26
page 27
page 28
page 29
page 30
page 31
page 32
page 33
page 34
page 35
page 36
page 37
page 38
page 39
page 40
page 41
page 42
page 43
page 44
page 45
page 46
page 47
page 48
page 49
page 50
page 51
page 52
page 53
page 54
page 55
page 56
page 57
page 58
page 59
page 60
page 61
page 62
page 63
page 64
page 65
page 66
page 67
page 68
page 69
page 70
page 71
page 72
page 73
page 74
page 75
page 76
page 77
page 78
page 79
page 80
page 81
page 82
page 83
page 84

72REVUEOLYMPIQUESPORTS OLYMPIQUES

REVUEOLYMPIQUE73Après la victoire de soncompatriote Dmitri Svatkovskiy,qui remporta l'or à Sydney, leRusse Andrey Moiseev lui asuccédé avec une performanceéblouissante à Athènes. Il agagné trois des cinq épreuvesavant de se lancer dans ladernière, la course à pied,récupérant 11 secon-des sur son handicappour se présenter surle podium avec 5 480 points, 52 de plus que le champion dumonde lituanien AndrejusZadneprovskis, laissant leTchèque Libor Capalini à la troi-sième place avec 5 392 points.Ce fut un grand jour pourMoiseev. Ce sportif de 25 ans,classé dixième du monde, battitun record olympique en natationavec un temps de 1'58''88, troissecondes de mieux que n'im-porte lequel de ses adversaires. Il renversa six barres en sautéquestre, ce qui réduisit sonavance, mais il prit son échappéeau départ de la course à pied.Les Hongrois ont décroché l'orolympique à quatre reprises maisà Athènes ce fut les Hongroises.C'était seulement la deuxièmefois que ce sport présentait unecatégorie féminine aux Jeux.Zsuzsanna Voros triompha de-vant la Lettone Jelena Rublevskaet la BritanniqueGeorgina Harland, troi-sième. Voros, 27 ans,domina toutes les épreuves avecconstance alors même qu'elle nel'emporta dans aucune discipline.Elle prit la tête après l'escrime, etaccumula 5 448 points sans êtrejamais dépassée par la suite.Le pentathlon moderne est au programme desJeux Olympiques depuis 1912 et demeure uneexception. En effet, il s'agit du seul sport créé pourles Jeux et inventé de toutes pièces par Pierre deCoubertin qui souhaitait éprouver «l'athlètecomplet» en réunissant cinq disciplines: le tir,l'escrime, la natation (200 m nage libre), le saut àcheval et la course de cross (plus de 3 km).Le pentathlon existait du temps des JeuxOlympiques anciens. Il consistait alors d'un lancerdu disque, du javelot, d'une course, d'un saut etd'une épreuve de lutte. En 1912, la premièremédaille d'or du pentathlon moderne a étégagnée par Gösta Lilliehöök, athlète de Suède, le pays hôte. L'Américain George S. Patton, qui 30 ans plus tard devait devenir l'un des pluscélèbres généraux de la Seconde Guerre mondiale,se distingua à la cinquième place. Le mélange decapacités physiques et mentales exigées par lepentathlon a eu également pour résultat que lesathlètes ont pu concourir aux Jeux jusqu'à trois ouquatre reprises. En effet, même si les temps à lacourse à pied et en natation augmentent généra-lement avec l'âge, il en va le plus souvent demême pour les compétences et l'expérience dansles disciplines techniques. Le médailléd'or olym-pique le plus âgé jusqu'à présent en pentathlonmoderne est Pavel Lednev (ex-Union soviétique). Ilavait 37 ans aux Jeux de 1980 à Moscou.Ci-dessous Le Suédois Gösta Lilliehöök courtpour la médaille d'or en 1912 à Stockholm.FORMATLe changement majeur en pentathlon moderne à Beijing résidera dans le nombre d'athlètes - augmenté de quatre - passé à 36 pourchaque sexe. Ceci exprime une popularité accrue de cesport et une augmentation des membres del'Union Internationale de Pentathlon Moderne(UIPM), puisqu'en 2000 à Sydney n'étaientprésents que 24 hommes et 24 femmes. Sport de médailles individuelles uniquement, lesqualifications pour Beijing ont commencé avecles Égyptiens Amro El Geziry et Aya Medany quiont décroché la leur en remportant cette annéele Championnat d'Afrique.Le nombre de places pour Beijing sera fonctiondes classements dans diverses compétitions:trois aux Championnats du monde à Berlin enaoût et septembre prochains et sept autres àpartir du classement mondial au 1erjuin 2008.SITELe sport sera réparti sur trois sites à proximité lesuns des autres sur la Verdure olympique au nordde la ville, où se trouvera également le Stadenational, l'une des dix autres arènes.L'escrime et le tir se dérouleront au Centrenational de conférence qui accueillera égalementles préliminaires et les finales du tournoid'escrime lui-même. La natation aura lieu auPalais de natation Ting Tung, utilisé égalementpour le water-polo et qui jouxte le stade du Parcolympique, complexe de 40 000 places situédans la partie la plus au sud de la Verdure où sedisputeront le saut équestre et la course à pied.En mars, Klaus Schormann, président del'UIPM, s'est rendu à Beijing en prévision de lafinale de la Coupe du monde de pentathlonprévue en septembre, et qui servira d'épreuvetest. Il a été très impressionné par ce qu'il a pu y voir.PRÉTENDANTSUne médaillée d'or olympique est en train de serévéler une impressionnante candidate ausuccès à Beijing. Une belle histoire pourraits'écrire. L'Américaine Sheila Taormina, 38 ans,faisait partie de l'équipe arrivée première dans lerelais 4 x 200 m nage libre à Atlanta en 1996,avant de passer au triathlon à Sydney en 2000où elle se classa sixième et23eà Athènes en 2004. Puiselle décida une nouvelle foisde changer de sport pour lepentathlon moderne. Aprèsdeux épreuves de Coupe du monde au Mexiqueet en Égypte, elle mène cette année par quatrepoints et est en route pour devenir la premièreAméricaine à participer aux Jeux dans troissports différents. Pour l'Égyptienne Aya Medany, il s'agira deses deuxièmes Jeux Olympiques, malgré ses 18 ans, et elle espère bien améliorer sa 28eplaceau classement d'Athènes. Autre nouveau nom surlequel garder un oeil, celui de l'Australienne ChloeEsposito. Elle n'a que 15 ans, mais elle s'est déjàqualifiée pour les Championnats d'Asie/Océaniequi auront lieu au Japon. Cela fait d'elle l'Austra-lienne la plus jeune inscrite à une compétition dequalification dans un sport olympique.Le Lituanien Edvinas Krungolcas est actuel-lement en tête du classement masculin devantLibor Capalini, tandis que Moiseev fera toutpour conserver son titre à Beijing. Quant aupays hôte, il espère bien remporter une médailleavec Qian Zhenhua, champion du monde 2005,et Cao Zhongrong, sur le podium lors de deuxrencontres de Coupe du monde l'an dernier. Ci-dessusSheila Toarmina. Ci-dessous Qian Zhenhua.ATHÈNES2004PENTATHLONMODERNEPour les toutes dernières nouvelles, consultez www.pentathlon.orgou www.olympic.org