page 1
page 2
page 3
page 4
page 5
page 6
page 7
page 8
page 9
page 10
page 11
page 12
page 13
page 14
page 15
page 16
page 17
page 18
page 19
page 20
page 21
page 22
page 23
page 24
page 25
page 26
page 27
page 28
page 29
page 30
page 31
page 32
page 33
page 34
page 35
page 36
page 37
page 38
page 39
page 40
page 41
page 42
page 43
page 44
page 45
page 46
page 47
page 48
page 49
page 50
page 51
page 52
page 53
page 54
page 55
page 56
page 57
page 58
page 59
page 60
page 61
page 62
page 63
page 64
page 65
page 66
page 67
page 68
page 69
page 70
page 71
page 72
page 73
page 74
page 75
page 76
page 77
page 78
page 79
page 80
page 81
page 82
page 83
page 84

Dimanche 4 juillet, plus de 70 équipes formées de filles et de garçons, ainsi que de nombreusesfamilles, ont participé au 5eRelais des mini-starstransformant, pour un jour, les jardins du MuséeOlympique en parc d'attraction sportive. Un recordde participation pour cette édition 2010! Lesnombreux chasseurs d'autographes ont pu seréjouir de la présence de Mbulaeni Mulaudzi (RSA),champion du monde du 800 m à Berlin en 2009et médaillé d'argent aux Jeux d'Athènes en 2004,Beatrice Faumuina (NZL), championne du mondedu lancer du disque à Athènes en 1997, et lejudoka suisse Sergei Aschwanden, médaillé debronze aux Jeux Olympiques à Beijing en 2008. Créé pour la première fois en 2006, le Relaisdes mini-stars est organisé en marged'Athletissima, l'incontournable meetingd'athlétisme de Lausanne qui, dès cette année,fait partie de la Diamond League.Àgauche: des jeunes parmi les 70 équipes quiont participé au 5erelais des mini-stars, durantlequel les jardins du Musée Olympique se sonttransformés pour un jour en parc d'attractionssportives.Le Musée Olympique a célébré lelancement du programme dereproduction de la Suite olympique, une série de 38 sculptures liée authème olympique et réalisée par latalentueuse artiste catalane Rosa Serra.Ses sculptures ont été dévoilées pour lapremière fois en 1984. En 1987, LeMusée Olympique en exposa 22.Ces sculptures, aujourd'huipropriété du CIO, ont voyagé dans lemonde entier. C'est d'ailleurs en Chineque l'idée de leur reproduction agermé dans l'esprit de la sociétéHonav, entreprise expérimentée dans le développement de produits souslicence officielle et dans le domaine du commerce de détail. Grâce à unpartenariat avec Le Musée Olympiqueet le Comité National Olympiquechinois, un projet a été étudié pour les reproduire en une édition limitée de 99 sculptures qui seront venduessur le marché chinois.En conclusionde la cérémonie, quatre répliques de laSuite olympiquerecouvertes d'undrapeau ont été dévoilées. À droite: Rosa Serra et Jack Chen,directeur général d'Honav.UN NOUVEAU TRÉSOR POUR LES COLLECTIONSDU MUSÉE OLYMPIQUELes collections du Musée Olympique à Lausanne sesont enrichies d'un magnifique tapis persan, offertau nom du Comité National Olympique de laRépublique islamique d'Iran, par trois cyclistesiraniens. Ce tapis, de 2 x 3 m, en laine et soie,représentant une scène de polo sur un terrain dechasse, a été créé par Javad Eslimi et Dayee dansla cité historique d'Ispahan. L'oeuvre est destinée àêtre exposée sur un mur. Partis de Budapest, les trois ambassadeursSeyed Kourosh Mojtabavi, président de la commission des sports du CNO iranien, Ali AsgharSalavatian et Alireza Arabian Najafabadi, respectivement médecin et technicien du groupe,ont traversé la Hongrie, l'Autriche, l'Allemagne etla Suisse pour rejoindre Le Musée Olympique.Mojtabavi est le fils d'Abdollah Mojtabavi, médailléde bronze en lutte libre dans la catégorie des 67-73 kg aux Jeux d'Helsinki en 1952. Il avaitégalement participé aux Jeux précédents àLondres en 1948.«Nous sommes très honorés de cette donation»,a déclaré Frédérique Jamolli, conservatrice duMusée Olympique. «Cela témoigne du lien étroitexistant entre le sport, l'art et la culture.»Ci-dessus:Didier Blanchard et FrédériqueJamolli du Musée Olympique avec SeyedKourosh Mojtabavi.REVUE OLYMPIQUE23RELAISDES MINI-STARS2010 LASUITEOLYMPIQUEDEROSASERRACONQUIERTLACHINE