page 1
page 2
page 3
page 4
page 5
page 6
page 7
page 8
page 9
page 10
page 11
page 12
page 13
page 14
page 15
page 16
page 17
page 18
page 19
page 20
page 21
page 22
page 23
page 24
page 25
page 26
page 27
page 28
page 29
page 30
page 31
page 32
page 33
page 34
page 35
page 36
page 37
page 38
page 39
page 40
page 41
page 42
page 43
page 44
page 45
page 46
page 47
page 48
page 49
page 50
page 51
page 52
page 53
page 54
page 55
page 56
page 57
page 58
page 59
page 60
page 61
page 62
page 63
page 64
page 65
page 66
page 67
page 68
page 69
page 70
page 71
page 72
page 73
page 74
page 75
page 76
page 77
page 78
page 79
page 80
page 81
page 82
page 83
page 84

Le comité d'organisation des Jeux à Londres en 2012 a donné des précisions sur la cérémonie d'ouverture qui marquera le début des Jeux le 27 juillet prochain. Danny Boyle, réalisateur primé aux Oscars et directeur artistique de la cérémonie d'ouverture, s'explique : «L'île aux merveilles, tel est le titre de notre spectacle. Le thème en est inspiré de La Tempête de Shakespeare. Notre île aux merveilles rendra hommage à la créativité exubérante du génie britannique durant une cérémonie d'ouverture dont nous espérons qu'elle sera aussi imprévisible et inventive que le peuple du Royaume-Uni.»Dany Boyle, célèbre pour avoir réalisé Slumdog Millionaire et Trainspotting, a précisé que la cérémonie débutera au son de la plus grande cloche d'Europe, fondue spécialement pour ces Jeux. Sur cette cloche, qui pèsera 23 tonnes, sera inscrit le vers célèbre tiré de La Tempête: «N'ayez crainte, l'île est pleine de bruits» accompagné de la mention «Londres 2012».Le premier des six week-ends nationaux de formation et d'orientation a eu lieu les 4 et 5 février dernier. Dix mille «Artisans des Jeux» volontaires de Londres 2012 et autres employés des Jeux se sont retrouvés au Centre de Wembley à Londres. Ces week-ends représentent la première étape de la formation des employés et des 70 000 volontaires aussi appelés les «Artisans des Jeux».Marquant l'entrée dans les deux ans qui précédent les Jeux, le comité d'organisation de Sotchi 2014 a lancé le recrutement des volontaires. Environ 25 000 volontaires travailleront pour le compte des Jeux Olympiques à Sotchi dans plus de 20 secteurs, allant de l'accueil des délégations à l'aéroport jusqu'à l'aide à la cérémonie de clôture.Les dossiers sont disponibles sur www.vol.sochi2014.com/en et toute personne de 18 à 80 ans (le 6 janvier 2014) peut postuler.SHAKESPEARE INSPIRE LONDRES 2012PREMIER APPEL AUX VOLONTAIRES DEUX ANS AVANT LES JEUX DE SOTCHILES «ARTISANS DES JEUX» DE 2012 ENTRENT EN FORMATIONCi-dessous: Sebastian Coe, président du LOCOG accueille les volontaires au Centre de Wembley.Ci-dessous: le recrutememt des volontaires de Sotchi 2014 a commencé. Des conférences, présentations et scénarios de simulation proposent une introduction à l'héritage et à l'importance des Jeux et exposent également ce que signifie de travailler pour Londres 2012. Six séances d'orientation, restreintes au niveau régional, sont prévues en mars pour les «Artisans des Jeux» en poste à Weymouth et Portland, Cardiff, Coventry, Newcastle, Manchester et Glasgow. «Nos Artisans des Jeux», a souligné à cette occasion Sebastian Coe, président du LOCOG, «contribueront pour un total d'environ huit millions d'heures de volontariat durant les Jeux qui, sans eux, ne pourraient tout simplement pas avoir lieu.»la compétition, participeront à une manifestation historique unique, dont ils se souviendront toute leur vie.» Les dossiers seront examinés par l'un des 26 centres de volontaires de Sotchi 2014 situés dans le pays, en fonction des secteurs d'activités choisis et de la région de résidence. «Si les volontaires viennent à Sotchi, ce n'est pas seulement pour recevoir un joli uniforme de volontaire», a confié le président-directeur général du comité d'organisation de Sotchi 2014, Dmitry Chernyshenko. «C'est aussi pour rencontrer leurs idoles sportives. Les meilleurs parmi les meilleurs, choisis par REVUE OLYMPIQUE 17

«Je suis très heureuse d'avoir pu assister aux JOJ d'hiver à Innsbruck. J'aurai ainsi une meilleure connaissance de leur organisation», a-t-elle précisé, en réponse aux questions de Sonali Prasad, jeune reporter du CIO.Karette Wang Sandbu, membre du Comité Olympique Norvégien, était elle aussi à Innsbruck. Elle était l'une des quatre stagiaires au sein du comité d'organisation d'Innsbruck 2012. Impliquée dans les opérations médias pour le PCE, elle a confié à Sonali: «Nous avons beaucoup appris ici en constatant comment cette manifestation était organisée autour des jeunes. Lillehammer et la Norvège ont une grande expérience de l'accueil des Jeux Olympiques et d'autres grandes manifestations mais, bien entendu, les JOJ sont différents.» «Lillehammer est plus petite. Il n'est donc pas possible de Lors de la cérémonie de clôture des 1ers Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d'hiver, en janvier dernier, le drapeau olympique a été transmis à Lillehammer, en présence d'une importante délé-gation de la ville norvégienne qui organisera les 2es JOJ d'hiver. Le but était d'observer ces JOJ à des fins de recommandations et de suggestions pour les prochains. La flamme olympique de la jeunesse s'arrêtera à Lillehammer le 26 février 2016 pour dix jours de compétition sportive de haut niveau accompagnés d'un Programme Culture et Éducation (PCE) mobilisateur, 22 ans après les Jeux Olympiques de 1994. Siri Hatlen, qui présidera le comité d'organisation des JOJ à Lillehammer, en instance de formation, était à Innsbruck pour assister à la manifestation à la tête d'une délégation de 15 observateurs. À exactement 8 606 kilomètres d'Innsbruck, où viennent de s'achever les 1ers Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d'hiver, les préparatifs des 2es JOJ d'été prennent forme dans la ville chinoise de Nanjing. Rien de mieux pour démontrer la ferveur dans la ville que la fête qui s'y est déroulée en novembre dernier pour marquer l'entrée dans les 1 000 jours précédant ces JOJ.Toute la ville a partagé l'esprit des JOJ en prenant part à une série de manifestations «JOJ-tastiques» accompagnée d'un festival culturel au cours duquel a été dévoilé le slogan des Jeux «Partager les Jeux, partager nos rêves». Le président du CIO, Jacques Rogge a adressé pour l'occasion une lettre qui a été lue à la cérémonie lors de laquelle le slogan a été dévoilé, slogan chargé de transmettre l'esprit des JOJ à Nanjing en 2014. Le public l'a choisi entre six propositions et il sera diffusé partout dans le monde dans les six langues officielles des Nations Unies. Des jeunes ont été invités à prendre part à des courses récréatives à Nanjing et dans d'autres grandes villes comme Shenzhen, Chongqing et Beijing, pour célébrer et manifester leur soutien aux JOJ.LILLEHAMMER 2016 S'INSPIRE D'INNSBRUCK L'ENTHOUSIAME MONTE POUR NANJING 2014reproduire les JOJ d'Innsbruck à l'identique. Il est indispensable de s'adapter à la culture de la ville dans laquelle ont lieu les Jeux. Mais nous ne manquerons pas de remporter chez nous l'expérience, la vitalité et l'ADN des JOJ», ajoute-t-elle.«C'est avec beaucoup d'enthousiasme que nous retournons à Lillehammer qui a organisé des Jeux d'hiver inoubliables en 1994, a déclaré Jacques Rogge. La ville, le gouvernement et le Comité Olympique Norvégien ont manifesté le vif désir d'organiser ces Jeux et s'y sont fermement engagés. Nous sommes convaincus que Lillehammer offrira une expérience de classe mondiale aux jeunes athlètes.» Ci-dessous: le maire de Lillehammer reçoit le drapeau olympique. Ci-dessus: Nanjing se prépare pour pour les JOJ.18 REVUE OLYMPIQUE olympique