page 1
page 2
page 3
page 4
page 5
page 6
page 7
page 8
page 9
page 10
page 11
page 12
page 13
page 14
page 15
page 16
page 17
page 18
page 19
page 20
page 21
page 22
page 23
page 24
page 25
page 26
page 27
page 28
page 29
page 30
page 31
page 32
page 33
page 34
page 35
page 36
page 37
page 38
page 39
page 40
page 41
page 42
page 43
page 44
page 45
page 46
page 47
page 48
page 49
page 50
page 51
page 52
page 53
page 54
page 55
page 56
page 57
page 58
page 59
page 60
page 61
page 62
page 63
page 64
page 65
page 66
page 67
page 68
page 69
page 70
page 71
page 72
page 73
page 74
page 75
page 76
page 77
page 78
page 79
page 80
page 81
page 82
page 83
page 84

REVUE OLYMPIQUE 29JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE D'HIVER

L es musiciens parlent souvent du «difficile deuxième album», confrontés qu'ils sont à la nécessité de donner suite à des débuts prometteurs. Le Comité International Olympique (CIO) et le comité d'organisation d'Innsbruck 2012 se trouvaient devant le même défi en janvier dernier, quand tous les yeux se tournèrent sur la cité tyrolienne lors de l'inauguration des 1ers Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d'hiver. Tous espéraient le même succès que pour les 1ers JOJ d'été à Singapour en 2010. Après 10 jours d'action Ci-dessus: le ski halfpipe était l'une des trois épreuves faisant ses débuts dans le programme olympique aux JOJ d'hiver. sportive de haut niveau, la réponse est un retentissant «oui», grâce à l'enthousiasme des jeunes athlètes, des fans olympiques et des médias du monde entier. Le président du CIO, Jacques Rogge, les a qualifiés de «Jeux superbement rafraîchissants».C'était la troisième fois qu'Innsbruck accueillait la famille olympique, après les Jeux d'hiver de 1964 et de 1976. L'héritage olympique exceptionnel de la cité a été mis à l'honneur pendant les JOJ et, notamment, le spectaculaire stade Bergisel qui a accueilli la cérémonie d'ouverture.Le site du saut à ski, qui toise la ville, 250 m plus haut, et qui était en tout point adapté au lancement de ces Jeux, a offert un cadre fabuleux à l'allumage de la vasque olympique. Au cours des dix jours suivants, plus de 1 000 jeunes athlètes de 70 pays ont donné le meilleur d'eux-mêmes dans les sept sports d'hiver olympiques. Et des espoirs sportifs se sont distingués dans chacune des disciplines. Parmi les performances remarquables, on citera les trois médailles d'or du patineur de vitesse chinois Fan Yang et celles obtenues sur les pentes par le 30 REVUE OLYMPIQUE JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE D'HIVER