page 1
page 2
page 3
page 4
page 5
page 6
page 7
page 8
page 9
page 10
page 11
page 12
page 13
page 14
page 15
page 16
page 17
page 18
page 19
page 20
page 21
page 22
page 23
page 24
page 25
page 26
page 27
page 28
page 29
page 30
page 31
page 32
page 33
page 34
page 35
page 36
page 37
page 38
page 39
page 40
page 41
page 42
page 43
page 44
page 45
page 46
page 47
page 48
page 49
page 50
page 51
page 52
page 53
page 54
page 55
page 56
page 57
page 58
page 59
page 60
page 61
page 62
page 63
page 64
page 65
page 66
page 67
page 68
page 69
page 70
page 71
page 72
page 73
page 74
page 75
page 76
page 77
page 78
page 79
page 80
page 81
page 82
page 83
page 84

CHARLIE PADDOCKÉTATS-UNIS, JEUNE AMBASSADEUR Q. Quelle a été votre expérience la plus intéressante à Innsbruck? R. L'espace «World Mile » du Programme Culture et Éducation. Lorsque j'y suis allé pour la première fois, j'ai vu l'équipe de hockey américaine au stand de l'Ukraine. Elle faisait connaissance et s'efforçait de communiquer avec des gens d'un autre pays. Puis je suis passé par le stand australien et il y avait quelques-uns de nos jeunes bobeurs. Ensuite, ce sont des Turcs qui ont découvert la culture australienne grâce à nos bobeurs - génial! Q. Avez-vous rencontré des jeunes athlètes d'autres pays?R. Tous les jeunes ambassadeurs se sont retrouvés à Innsbruck en septembre dernier, l'occasion de se connaître suffisamment pour être amis. Par conséquent, je peux dire que j'ai effectivement rencontré des athlètes d'autres pays.Q. Existe-t-il des programmes conçus pour des athlètes qui s'expriment dans des langues différentes?R. Vous n'avez pas à vous exprimer dans une langue autre que la vôtre pour comprendre comment vous rendre à la séance de tambour, par exemple! Par le rythme, vous rencontrez des athlètes dans la pièce. Vous circulez réellement à travers ces rythmes d'une personne à l'autre puisque chacun mène le groupe, à tour de rôle, au cours de la séance de tambour. 38 REVUE OLYMPIQUE JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE D'HIVERQ. Que ressent-on lorsqu'on gagne l'or de la première compétition olympique de ski halfpipe?R. C'est extraordinaire, et encore plus de l'avoir gagnée dans mon pays! Je n'arrive pas à y croire et ne trouve pas les mots pour le dire.Q. Vous attendiez-vous à remporter une médaille d'or?R. Non! Quand je suis arrivée au village olympique, je craignais de ne pas parvenir en finale. Et à présent, me voici avec la médaille d'or. C'est extraordinaire!Q. Quelle était l'ambiance sur le site lorsque vous avez concouru?R. C'était super sympa. L'épreuve s'est bien déroulée et tout était parfait, surtout parce que c'était à Innsbruck!Q. Comment vos proches ont-ils réagi à l'annonce de votre victoire?R. Ils étaient si heureux et m'ont soutenue par tous les moyens.Q. Comment était-ce de séjourner au village olympique?R. C'était vraiment bien, vu que la priorité était de se faire des amis du monde entier! Et aussi, ça aide que toute l'équipe réside au même endroit.Q. Comment les JOJ se comparent-ils aux autres compétitions auxquelles vous avez participé?R. C'était ma première grande compétition internationale; c'est génial d'avoir gagné! J'étais très à l'aise, je crois que les compétitions suivantes seront plus faciles. ELISABETH GRAMAUTRICHE, MÉDAILLE D'ORSKI HALFPIPE FÉMININ

YUNA KIMRÉPUBLIQUE DE CORÉE, MÉDAILLE D'OR OLYMPIQUE, PATINAGE ARTISTIQUE FÉMININ ET AMBASSADRICE DES JOJMANU HONKANENFINLANDE, MÉDAILLE D'OR, HOCKEY SUR GLACE MASCULINSARA TAKANASHIJAPON, MÉDAILLE D'ORSAUT À SKI FÉMININCi-dessus: Yuna Kim, médaillée d'or olympique, était à Innsbruck en tant qu'ambas-sadrice des JOJ. Q. Avez-vous apprécié ces JOJ?R. Oui! J'y ai eu beaucoup de plaisir. C'est fabuleux de rencontrer tous ces athlètes. Certains m'ont demandé des conseils et je les ai encouragés à faire de leur mieux en se concentrant sur leur performance.Q. Qu'avez-vous ressenti lors du relais de la flamme olympique à la cérémonie d'ouverture?R. J'avais déjà vécu deux fois cette expérience mais cela reste pour moi un grand honneur d'avoir pris part à cette cérémonie d'ouverture des JOJ d'hiver à Innsbruck à titre d'ambassadrice représentant tous les athlètes présents. Q. Que pensez-vous du PCE?R. Les jeux proposés comme le hula-hoop m'ont beaucoup plu. C'était tellement drôle! Le stand consacré aux carrières était très intéressant et très utile pour les athlètes. Ils ont aussi pu découvrir d'autres cultures.Q. Que ressent-on lorsqu'on gagne une médaille d'or aux JOJ?R. Que dire d'autre sinon que c'est palpitant?! C'est la première médaille d'or remportée par la Finlande en hockey sur glace, pendant une épreuve olympique. Q. Le match de la finale était intense. Comment vous sentiez-vous?R. Dans les deux premières périodes, je pense que la Russie était mieux placée mais dans la dernière, nous avons vraiment fait mieux. Et nous avons marqué dans la dernière minute. Nous avions confiance en notre jeu et savions que nous pouvions le faire. Je ne peux même pas me souvenir de ce que j'ai ressenti à ce moment-là. J'étais tellement content.Q. Avez-vous apprécié votre séjour à Innsbruck?R. C'est une expérience unique pour moi et c'est génial d'avoir gagné l'or! Q. Estimez-vous que cette expérience vous aidera à l'avenir?R. Bien sûr! Maintenant, je sais à quoi m'attendre aux Jeux. J'ai tellement appris. Il faut rester déterminé jusqu'à la dernière minute et ne jamais renoncer. Si vous avez confiance en vous, vous atteindrez votre objectif. Tant que vous ne vous faites pas confiance, vous ne gagnerez pas.Q. Comment était-ce de séjourner au village olympique de la jeunesse?R. Super! C'est exaltant lorsque tant de pays se retrouvent ensemble. Je me suis fait des amis des États-Unis et du Canada. C'était vraiment extra! Q. Quel effet cela fait-il d'être la première championne des JOJ en saut à ski féminin?R. Je suis ravie d'avoir pris part aux 1ers JOJ d'hiver et très satisfaite d'avoir réalisé une performance à mon meilleur niveau.Q. Pensez-vous que cette expérience vous aidera à préparer les prochains Jeux Olympiques?R. Si j'ai la chance de participer aux Jeux à Sotchi, j'aimerais vraiment mettre à profit l'expérience acquise aux JOJ.Q. Comment était-ce de séjourner au village olympique de la jeunesse?R. J'ai vraiment apprécié de passer du temps avec d'autres athlètes, même si nos âges différaient et qu'ils pratiquaient des sports différents. J'ai beaucoup appris de ces rencontres.REVUE OLYMPIQUE 39JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE D'HIVERsadrice e s d'hiverssadrice tes mme hula-C'étaitonsacré sant trèsnt pus.