page 1
page 2
page 3
page 4
page 5
page 6
page 7
page 8
page 9
page 10
page 11
page 12
page 13
page 14
page 15
page 16
page 17
page 18
page 19
page 20
page 21
page 22
page 23
page 24
page 25
page 26
page 27
page 28
page 29
page 30
page 31
page 32
page 33
page 34
page 35
page 36
page 37
page 38
page 39
page 40
page 41
page 42
page 43
page 44
page 45
page 46
page 47
page 48
page 49
page 50
page 51
page 52
page 53
page 54
page 55
page 56
page 57
page 58
page 59
page 60
page 61
page 62
page 63
page 64
page 65
page 66
page 67
page 68
page 69
page 70
page 71
page 72
page 73
page 74
page 75
page 76
page 77
page 78
page 79
page 80
page 81
page 82
page 83
page 84

Passé, présent et futurDu Greenwich Park du XVe siècle au stade olympique contemporain, les sites de Londres 2012 parcourent l'histoire de la capitale britannique mais sont aussi tournés vers l'avenir.44 REVUE OLYMPIQUELONDRES 2012: SITES2. Copper BoxLe site du handball doit son nom au cuivre qui le recouvre. L'eau de pluie servira aux chasses d'eau, ce qui réduira la consommation d'eau de 40 %.1. IBC/MPCLe centre international de radio-télévision et le centre principal de presse seront le lieu d'ancrage de l'activité médiatique 24 h/24. 5. VélodromeDes choix durables ont été faits partout où c'était possible, depuis l'approvisionnement de bois au système de ventilation 100 % naturel et le recours à la lumière naturelle.3. Stade olympique Ce stade de 80 000 places a été bâti avec 75 % d'acier de moins que la plupart des autres stades. Le béton utilisé est à faible teneur en carbone car fabriqué à partir de déchets industriels dont la teneur en carbone était inférieure de 40 % à la norme. L'anneau supérieur du stade est fait de conduites de gaz de récupération, autant d'éléments qui rappellent l'engagement de Londres 2012 à réduire, réutiliser et recycler. 4. Riverbank ArenaLe stade temporaire de hockey dispose d'une aire de jeu bleue qui contrastera bien avec le jaune de la balle de hockey.

REVUE OLYMPIQUE 45LONDRES 2012: SITES10. Centre aquatique Les bassins disposent de fonds mobiles et exibles, laissant ainsi davantage de possibilités d'utilisation après les Jeux pour les nageurs de tous niveaux.6. Basketball ArenaL'un des plus grands sites temporaires jamais érigés pour les Jeux. Après son démontage, une partie sera réutilisée dans le pays.7. Piste de BMXUtilisée pour la première fois lors de la 3e série de la Coupe du monde de BMX Supercross UCI. Après les Jeux, cet équipement sera reconguré et intégré au Véloparc.8. Village olympiqueLe village olympique consiste en 2 818 appartements neufs dans 11 secteurs résidentiels avec boutiques, restaurants, centres médicaux et équipements de loisirs. La place du village (Village Plaza) permettra aux athlètes de rencontrer famille et amis. Après les Jeux, le village laissera un héritage durable à l'est de Londres avec ses nouveaux logements, parcs, liaisons de transports et équipements publics.9. Pavillon de water-poloLe Pavillon de 5 000 places sera facilement reconnaissable grâce à son toit argenté fait en plastique recyclé.