page 1
page 2
page 3
page 4
page 5
page 6
page 7
page 8
page 9
page 10
page 11
page 12
page 13
page 14
page 15
page 16
page 17
page 18
page 19
page 20
page 21
page 22
page 23
page 24
page 25
page 26
page 27
page 28
page 29
page 30
page 31
page 32
page 33
page 34
page 35
page 36
page 37
page 38
page 39
page 40
page 41
page 42
page 43
page 44
page 45
page 46
page 47
page 48
page 49
page 50
page 51
page 52
page 53
page 54
page 55
page 56
page 57
page 58
page 59
page 60
page 61
page 62
page 63
page 64
page 65
page 66
page 67
page 68
page 69
page 70
page 71
page 72
page 73
page 74
page 75
page 76
page 77
page 78
page 79
page 80
page 81
page 82
page 83
page 84

REVUE OLYMPIQUE 49SPONSORS OLYMPIQUESÀ gauche: la marque olympique trouve un écho parmi les personnes de tout âge et de toute culture dans le monde entier.Quand les yeux du monde se poseront sur Londres cet été pour les Jeux de 2012, ils se concentreront sur les performances des meilleurs athlètes de la planète. En coulisses, cependant, le soutien et l'expertise des partenaires officiels mondiaux de premier rang assureront le déroulement sans heurts et performant des Jeux. Et avant tout ils garantiront la participation des athlètes.Selon le président du CIO, Jacques Rogge, l'importance des onze entreprises mondiales qui forment le programme TOP des partenaires olympiques, ne peut être mésestimée.«Sans le soutien des entreprises, sans la technologie, l'expertise, le personnel, les services, les produits, les télécommunications et le financement qu'elles prodiguent, les Jeux Olympiques ne pourraient avoir lieu, rappelle le président Rogge. Sans cette aide, les athlètes ne pourraient concourir et réaliser leurs meilleures performances à la plus grande manifestation sportive du monde.» Lancé en 1985, le programme TOP est devenu, depuis, une source majeure de revenus pour le Mouvement olympique redistribués directement à chacun des 204 Comités Nationaux Olympiques du monde entier, ce qui leur permet d'envoyer leur délégation aux Jeux. Le programme s'est révélé essentiel à la vision d'universalité du CIO en soutenant la participation d'athlètes aux Jeux Olympiques, venus du monde entier.Mais le programme TOP n'est pas qu'une question d'argent. Les partenaires olympiques mondiaux participent intégralement à la tenue des Jeux, grâce à leurs produits, leurs services et leur expertise. C'est ce qui les rend si précieux pour les Jeux et pour l'ensemble du Mouvement olympique, estime Gerhard Heiberg, président de la commission du marketing du CIO. «Sans nos partenaires, les Jeux Olympiques ne seraient pas ce qu'ils sont aujourd'hui, déclare-t-il. Leur soutien permet à un plus grand nombre d'athlètes de davantage de pays de concourir aux Jeux. Ils sont à l'origine de services et de ressources qui permettent au Mouvement olympique d'évoluer.»À la différence d'autres accords de partenariats sportifs, les partenaires ne peuvent faire leur publicité dans les stades olympiques, du fait de la politique des «sites propres» qui empêche toute marque commerciale d'être visible durant les Jeux. Ils doivent donc innover pour profiter de leur association avec les Jeux. C'est l'une des raisons, selon Timo Lumme, directeur des Services de télévision & de marketing du CIO, qui rendent les partenariats olympiques si prisés. «La diversité et la créativité des initiatives de nos partenaires sont stupéfiantes, indique-t-il. Vous ne pouvez être partenaire olympique et rester inactif. C'est une dynamique constante qui maintient les Jeux à la pointe du marketing.»À l'approche des Jeux, une chose est sûre, Londres démontrera à nouveau l'importance des partenaires olympiques mondiaux. ?«Sans nos partenaires, les Jeux Olympiques ne seraient pas ce qu'ils sont aujourd'hui.» Gerhard Heiberg, président de la commission du marketing du CIO.

50 REVUE OLYMPIQUE SPONSORS OLYMPIQUESCoca-ColaInspirée par les sons, l'esprit et la culture de Londres, la campagne promotionnelle sans précédent de Coca-Cola, Move to the Beat, rapprochera par la musique les jeunes des Jeux Olympiques. Cette campagne mondiale, diffusée sur de nombreux médias, est un hymne énergique créé par Mark Ronson, producteur lauréat de trophées Grammy, et Katy B, chanteuse en tête des palmarès. Elle offre une fusion des rythmes musicaux londoniens et du son des sports olympiques. Pour la huitième fois également, Coca-Cola sera l'un des organisateurs offi ciels de relais de la fl amme olympique. Coca-Cola proposera la gamme de boissons la plus étendue jamais proposée à des Jeux, dont 75 % des boissons servies seront sans ou avec peu de calories. Sur tous les sites, les produits Coca-Cola seront servis dans des récipients en plastique entièrement recyclé. Chaque bouteille utilisée sera recyclée, avant de revenir sur les présentoirs dans les six semaines suivantes. Les boissons Coca-Cola, Coca-Cola light et Coca-Cola zero seront servies dans des emballages PlantBottle, matériaux à 30 % organiques. www.coca-cola.co.uk/olympic-gamesDOWDow offre un portefeuille diversifi é d'entreprises de pointe spécialisées en chimie, matériels avancés, agro-sciences et plastiques qui offriront une vaste gamme de produits à base technologique et autres solutions pour les Jeux. Cela va de l'isolation des sols et plafonds de plusieurs installations, comme le stade olympique, le village des athlètes, le centre international de radio-télévision et le centre principal de presse (IBC/MPC), la Copper Box (handball, pentathlon moderne) et la pelouse artifi cielle de l'aire de jeu de hockey. Dow produira également une étoffe en tissu durable qui enveloppera le stade olympique durant les Jeux. Ce revêtement de 336 panneaux de 25 m sur 2,5 m transformera le stade en un élément visuel central des Jeux de 2012. www.olympic.org/parrainage-olympique/dowAcerL'infrastructure informatique fournie par Acer pour animer les Jeux s'étend à l'ensemble du complexe olympique, avec 13 000 ordinateurs et 900 serveurs répartis sur les installations comme le centre des opérations technologiques (TOC), le centre de presse ainsi que le village olympique et tous les sites de compétition. Acer fournit également un soutien sur place en déléguant 350 techniciens et gestionnaires Acer sur les sites afi n d'assurer le fonctionnement sans heurts et performant de ses équipements. Quatre espaces PC seront prévus avec accès internet pour les médias et les athlètes. Durant les Jeux, Acer gèrera également un stand interactif de 800 m2 au coeur du parc olympique. www.olympic.org/parrainage-olympique/acerAtosAtos va concevoir, réaliser et sécuriser les systèmes IT multiples, indispensables aux Jeux, et gèrera et intègrera l'apport des divers partenaires techno-logiques, ceci pour une diffusion sans faille des résultats au monde entier. À Londres 2012, Atos compte traiter 30 % de résultats supplémentaires par rapport à Beijing 2008 car les médias doivent répondre à la demande accrue d'informations en direct des fans. Le système d'information destiné aux commentateurs hors site (CIS) s'étend aux 26 sports. Il permet aux diffuseurs de réaliser plus économiquement leur reportage sur un plus grand nombre de sports depuis Londres ou leurs propres studios nationaux, et proposer ainsi à leurs publics une retransmission de meilleure qualité. uk.atos.net/en-uk/olympic_gamesGEL'équipement fourni par GE est essentiel à la production, la distribution et la mesure de l'électricité durant les Jeux et l'éclairage des sites du parc olympique. Tous les sites sportifs et non-sportifs seront équipés par GE, y compris le village olympique. Trois génératrices Jenbacher CHP seront en service dans les centrales électriques pour l'électricité, le chauffage et la climatisation du parc. La technologie créée par GE et Jenbacher sera utilisée pour générer l'électricité des Jeux et ce projet de 10 MW est l'un éléments moteurs de la politique de Londres 2012 pour accroître l'usage d'une énergie alternative, la conservation de l'eau et le recyclage. GE équipe aussi la polyclinique du village olympique, équipée d'une imagerie numérique de pointe avec IRM, CT-Scan, rayon X et ultrason, ce qui permettra les diagnostics des moindres élongations et foulures. www.ge.com/olympicgamesLes partenaires olympiques Survol des opérations des 11 partenaires TOP pendant les Jeux Olympiques à Londres en 2012