page 1
page 2
page 3
page 4
page 5
page 6
page 7
page 8
page 9
page 10
page 11
page 12
page 13
page 14
page 15
page 16
page 17
page 18
page 19
page 20
page 21
page 22
page 23
page 24
page 25
page 26
page 27
page 28
page 29
page 30
page 31
page 32
page 33
page 34
page 35
page 36
page 37
page 38
page 39
page 40
page 41
page 42
page 43
page 44
page 45
page 46
page 47
page 48
page 49
page 50
page 51
page 52
page 53
page 54
page 55
page 56
page 57
page 58
page 59
page 60
page 61
page 62
page 63
page 64
page 65
page 66
page 67
page 68
page 69
page 70
page 71
page 72
page 73
page 74
page 75
page 76
page 77
page 78
page 79
page 80
page 81
page 82
page 83
page 84
page 85
page 86
page 87
page 88
page 89
page 90
page 91
page 92
page 93
page 94
page 95
page 96
page 97
page 98
page 99
page 100
page 101
page 102
page 103
page 104
page 105
page 106
page 107
page 108
page 109
page 110
page 111
page 112
page 113
page 114
page 115
page 116
page 117
page 118
page 119
page 120
page 121
page 122
page 123
page 124
page 125
page 126
page 127
page 128
page 129
page 130
page 131
page 132
page 133
page 134
page 135
page 136

ENSEIGNER LES VALEURS UN MANUEL D'ÉDUCATION OLYMPIQUE L es enfants ont besoin d'un encadrement social et physique sain, afin de donner le meilleur d'eux- mêmes et de faire les bons choix. Une école ou un programme sportif sains sont essentiels au bien- être des jeunes ce qui est la priorité numéro un. Une bonne école ou un bon aménagement sportif : est propre et sûr; répond aux besoins de tous les enfants, garçons et filles, enfants présentant des difficultés d'apprentissage, d'audition, de vision et autres handicaps physiques; « L'ÉDUCATION DOIT ÊTRE UNE PRÉFACE À LA VIE. L'HOMME SERA LIBRE; L'ENFANT DOIT L'ÊTRE AUSSI. LE POINT EST D'ENSEIGNER À L'ENFANT L'USAGE DE SA LIBERTÉ ET À COMPRENDRE TOUTE SA SIGNIFICATION. » PIERRE DE COUBERTIN15 propose quotidiennement des possibilités aux jeunes de tous âges de participer à des activités physiques; dans un cadre dénué de discrimination, harcèlement ou intimidation. L'école est un lieu dans lequel les différences individuelles et les traditions culturelles sont estimées et respectées; qui reconnaît que les parents et la communauté jouent des rôles essentiels au développement sain des enfants et des jeunes. « LE BUT DE L'ÉDUCATION [ EST] LE DÉVELOPPEMENT D'UN ÊTRE HUMAIN COMPLET. ORIENTÉ VERS L'ENVI RON - NEMENT ET ADAPTÉ À SON TEMPS, SA PLACE ET SA CULTURE. » CETTE ADAPTATION COMPREND LA CAPA - CITÉ À RENCONTRER DE NOUVELLES SITUATIONS ET L'INTELLIGENCE ET LE COURAGE DE LES TRANSFORMER LE CAS ÉCHÉANT. » MARIA MONTESSORI16 Ci- dessous: un jeune gymnaste s'entraîne dans un école de sports chinoise. D: À LA RECHERCHE DE L'EXCELLENCE SECTION 4 LES CINQ VALEURS ÉDUCATIVES DE L'OLYMPISME ENSEIGNER LES VALEURS 101 Se concentrer sur l'excellence peut aider les jeunes à faire des choix sains et à s'efforcer de donner le meilleur d'eux- mêmes dans tout ce qu'ils font. 15 in Müller, N. ( Ed.). ( 2000). Pierre de Coubertin: Olympisme, Écrits choisis. Lausanne, Suisse: Comité International Olympique, 16 in Lillard, P. 1996. Montessori Today: A Comprehensive Approach to Education from Birth to Adulthood. NY: Schocken Books, p. 3.

102ENSEIGNER LES VALEURS SECTION 4 LES CINQ VALEURS ÉDUCATIVES DE L'OLYMPISME AVANT DE LIRE Comment font les athlètes pour devenir excellent dans leur sport ? LECTURE Rencontrez l'athlète chinoise du siècle : Deng Yaping En Chine, le tennis de table est très populaire et Deng Yaping est l'une des plus grandes joueuses du monde. Elle a commencé à l'âge de 5 ans. À 9 ans, elle a remporté le championnat junior de sa province. À 13 ans, elle avait gagné son premier championnat national. C'était une jeune fille dotée d'un immense talent. Pourtant elle était petite, moins d' 1,50 m. Et parce qu'elle était si petite et en dépit de son talent sa candidature au sein de l'équipe nationale fut rejetée. Jusqu'au jour où, finalement, en 1988, son talent, son assurance et sa persévérance lui permirent d'y accéder. Elle remporta son premier titre international en double en 1989, à seulement 16 ans, et son premier titre en simple deux ans plus tard. « Dès mon plus jeune âge déjà, je rêvais d'être championne du monde » , dit- elle. En 1989, elle remporta la Coupe d'Asie et l'année suivante décrocha trois titres aux XXIesJeux asiatiques. Sa percée au plus haut niveau eu lieu en 1991 au Japon, lorsqu'elle devint championne du monde en simple. Et durant les sept années suivantes, elle domina le sport. Au terme de sa carrière en 1997, elle avait gagné quatre médailles d'or et neuf championnats du monde. Deux fois élue à la commission des athlètes du Comité International Olympique, Deng est passée à la promotion de la participation féminine dans son sport. Son mémoire de maîtrise est intitulé « Des pieds bandés à l'or olympique : le cas du tennis de table féminin » . DISCUSSION Que vous dit la photo de Deng Yaping à propos de l'esprit du sport ? Installez votre propre espace de tennis de table dans votre école et découvrez les qualités nécessaires pour devenir un superbe athlète dans ce sport. « J'AI MANQUÉ PLUS DE 9 000 TIRS DANS MA CARRIÈRE. J'AI PERDU PRÈS DE 300 MATCHES. VINGT- SIX FOIS, LE TIR DÉCISIF POUR LA VICTOIRE DU MATCH M'A ÉTÉ CONFIÉ ET JE L'AI RATÉ. JE N'AI PAS CESSÉ D'ÉCHOUER TOUT AU COURS DE MA CARRIÈRE ET C'EST POURQUOI J'AI RÉUSSI. » ( MICHAEL JORDAN, ÉTATS- UNIS, BASKETBALL) Ci- dessus: Barcelone 1992, Michael Jordan ( USA) tire lors d'un match contre la Croatie en basketball masculin. VIVREL'EXCELLENCE! Dans les histoires suivantes, les athlètes sont d'excellents modèles pour les jeunes.