page 1
page 2
page 3
page 4
page 5
page 6
page 7
page 8
page 9
page 10
page 11
page 12
page 13
page 14
page 15
page 16
page 17
page 18
page 19
page 20
page 21
page 22
page 23
page 24
page 25
page 26
page 27
page 28
page 29
page 30
page 31
page 32
page 33
page 34
page 35
page 36
page 37
page 38
page 39
page 40
page 41
page 42
page 43
page 44
page 45
page 46
page 47
page 48
page 49
page 50
page 51
page 52
page 53
page 54
page 55
page 56
page 57
page 58
page 59
page 60
page 61
page 62
page 63
page 64
page 65
page 66
page 67
page 68
page 69
page 70
page 71
page 72
page 73
page 74
page 75
page 76
page 77
page 78
page 79
page 80
page 81
page 82
page 83
page 84
page 85
page 86
page 87
page 88
page 89
page 90
page 91
page 92
page 93
page 94
page 95
page 96
page 97
page 98
page 99
page 100
page 101
page 102
page 103
page 104
page 105
page 106
page 107
page 108
page 109
page 110
page 111
page 112
page 113
page 114
page 115
page 116
page 117
page 118
page 119
page 120
page 121
page 122
page 123
page 124
page 125
page 126
page 127
page 128
page 129
page 130
page 131
page 132
page 133
page 134
page 135
page 136

ENSEIGNER LES VALEURS UN MANUEL D'ÉDUCATION OLYMPIQUE SECTION 2 CÉLÉBRER LES VALEURS PAR LES SYMBOLES ET LES CÉRÉMONIES ENSEIGNER LES VALEURS27 CÉRÉMONIE D'OUVERTURE PROTOCOLE : Défilé des athlètes ouvert par la délégation de Grèce et fermé par celle du pays hôte. Les autres pays entrent par ordre alphabétique. Discours du président du comité d'organisation et du président du Comité International Olympique. Le chef d'État du pays hôte déclare les Jeux officiellement « ouverts » . Le drapeau olympique est hissé et l'hymne olympique est joué. La torche allume la vasque de la flamme olympique. Des colombes symboles de paix sont lâchées. Un athlète et un officiel prêtent le serment olympique. Un divertissement culturel est proposé par le comité d'organisation de la ville hôte. Ci- dessus: le premier drapeau olympique. Il fut préparé sur les instructions du baron Pierre de Coubertin et hissé lors des Jeux pan- égyptiens, à Alexandrie, Égypte, en 1914. Vous pouvez lire les mots : « Alexandrie 5 Avril 1914 » sur le drapeau. À droite: Lillehammer 1994, violonistes en traîneau, une tradition norvégienne, à la cérémonie d'ouverture.

28ENSEIGNER LES VALEURS SECTION 2 CÉLÉBRER LES VALEURS PAR LES SYMBOLES ET LES CÉRÉMONIES LE SERMENT DES ATHLÈTES « AU NOM DE TOUS LES CONCURRENTS, JE PROMETS QUE NOUS PRENDRONS PART À CES JEUX OLYMPIQUES EN RESPECTANT ET EN SUIVANT LES RÈGLES QUI LES RÉGISSENT, EN NOUS ENGAGEANT POUR UN SPORT SANS DOPAGE ET SANS DROGUES, DANS UN ESPRIT DE SPORTIVITÉ, POUR LA GLOIRE DU SPORT ET L'HONNEUR DE NOS ÉQUIPES. » Durant la cérémonie d'ouverture, un athlète du pays hôte monte à la tribune et prononce le serment au nom de tous les athlètes. Puis un officiel ou un juge prononce un serment semblable au nom des juges et des officiels. Le serment olympique a été prononcé pour la première fois aux Jeux Olympiques de 1920 à Anvers. CÉRÉMONIE DE CLÔTURE La cérémonie de clôture signale la fin officielle des Jeux et est généralement plus courte et plus simple que la cérémonie d'ouverture. Le protocole en a été établi en 1956 ( voir encadré, ci- dessus à droite). CÉRÉMONIE DE REMISE DES MÉDAILLES Aux Jeux antiques, seuls les premiers recevaient une récompense : une simple couronne de rameaux d'olivier coupés avec un couteau en or sur un olivier sauvage. Les Grecs croyaient que la vitalité de l'arbre sacré se transmettait à celui qui en recevait les rameaux. Aux Jeux modernes, les médailles olym - piques sont remises aux athlètes parvenus à la première, deuxième et troisième place. Une médaille d'or revient au premier, une d'argent au deuxième et une de bronze au troisième. La ville hôte est responsable du motif des médailles sur les instructions du CIO. L'hymne national du vainqueur de la première place est joué tandis que sont hissés les drapeaux des trois gagnants. 2 Athènes a remis des couronnes d'olivier à tous les vainqueurs de médaille, rendant ainsi hommage à la tradition des Jeux antiques. Ci- dessus: Nagano 1998, Kenji Ogiwara ( JPN) prononce le serment des athlètes. Ci- dessous : Athènes 2004 ( L- R) Hrysopiyi Devetzi ( GRE), Françoise Mbango Etone ( CMR), et Tatyana Lebedeva ( RUS) sur le podium olympique après le triple saut féminin. 2 CÉRÉMONIE DE CLÔTURE PROTOCOLE : Les athlètes olympiques témoignent de l'amitié des Jeux. Trois drapeaux sont hissés avec les hymnes nationaux – celui de la Grèce, du pays hôte et du pays hôte suivant. Le drapeau olympique est transmis au maire de la prochaine ville olympique. Le président du Comité International Olympique prononce la clôture des Jeux : ? Je d ?? clare clos les Jeux de l ?? Olympiade ( actuelle) et conform ?? ment ?? la tradition, j ?? appelle la jeunesse du monde ?? se rassembler dans quatre ans ?? ( site des prochainsJeux Olympiques) pour c ?? l ?? brer avec nous les Jeux de la ( prochaine) Olympiade. ¨ La flamme olympique est éteinte, le drapeau olympique est amené alors que l'hymne olympique est