page 1
page 2
page 3
page 4
page 5
page 6
page 7
page 8
page 9
page 10
page 11
page 12
page 13
page 14
page 15
page 16
page 17
page 18
page 19
page 20
page 21
page 22
page 23
page 24
page 25
page 26
page 27
page 28
page 29
page 30
page 31
page 32
page 33
page 34
page 35
page 36
page 37
page 38
page 39
page 40
page 41
page 42
page 43
page 44
page 45
page 46
page 47
page 48
page 49
page 50
page 51
page 52
page 53
page 54
page 55
page 56
page 57
page 58
page 59
page 60
page 61
page 62
page 63
page 64
page 65
page 66
page 67
page 68
page 69
page 70
page 71
page 72
page 73
page 74
page 75
page 76
page 77
page 78
page 79
page 80
page 81
page 82
page 83
page 84
page 85
page 86
page 87
page 88
page 89
page 90
page 91
page 92
page 93
page 94
page 95
page 96
page 97
page 98
page 99
page 100
page 101
page 102
page 103
page 104
page 105
page 106
page 107
page 108
page 109
page 110
page 111
page 112
page 113
page 114
page 115
page 116
page 117
page 118
page 119
page 120
page 121
page 122
page 123
page 124
page 125
page 126
page 127
page 128
page 129
page 130
page 131
page 132
page 133
page 134
page 135
page 136

« CONFÉRER DU SENS À UN NOUVEL APPRENTISSAGE NE PEUT ADVENIR QUE SI L'ÉLÈVE DISPOSE DU TEMPS NÉCESSAIRE POUR REPRODUIRE CE QU'IL A APPRIS. REPRODUIRE EST UNE FORME DE RÉPÉTITION, COM-POSANTE ESSENTIELLE POUR FAIRE PASSER DE LA MÉMOIRE DE TRAVAIL AU DÉPÔT MÉMORIEL À LONG TERME... SANS CE PROCESSUS DE RÉPÉTITION AUCUNE RÉTENTION D'INFORMATION OU DE COMPÉTENCES N'EST POSSIBLE. » ( SOUSA, D. ( 2003). HOW THE GIFTED BRAIN LEARNS. THOUSAND OAKS, CA: CORWIN PRESS, INC., P. 27- 28.) ENSEIGNER LES VALEURS UN MANUEL D'ÉDUCATION OLYMPIQUE ENSEIGNER LES VALEURS 67 S i un comportement fair- play, respectueux et à la recherche de l'excellence est souhaitable et est le fondement même de l'esprit olympique, les jeunes ont alors besoin d'occasion pour s'essayer à ces comportements. Les activités de cette section ont été conçues comme autant d'occasions d'essais. Mises au point pour des élèves d'âges divers, elles seront aussi utiles aux programmes de francais en deuxième langue. Étant donné que les niveaux de lecture varient chez les jeunes selon leur région du monde, ces activités ne sont pas destinées à un âge ou un niveau précis. Les enseignants et les instructeurs sauront les utiliser au mieux ou adapter le matériel d'apprentissage. Ils peuvent choisir les informations ou activités proposées dans le manuel à cette fin ou pour enrichir leurs propres programmes. Ils peuvent aussi opter pour tout le manuel comme base d'un cours d'éducation olympique. Intégrer les activités du Manuel dans divers types de matières permet à l'école ou club sportif de faire aboutir le programme par la célébration de la « Journée olympique » à laquelle toute l'école pourra prendre part. ( pour la planification d'une Journée olympique, voir section 5, p. 126) La réflexion éthique grecque nous aide à comprendre la philosophie qui guide le Mouvement olympique moderne et nous permet de comparer avec les enseignements éthiques d'autres cultures. Les Jeux et autres festivals grecs ne comprenaient pas seulement des compétitions sportives, mais aussi du théâtre, de la poésie et des concours musicaux. Ces festivités étaient dédiées à l'un des grands dieux ou déesses de la religion grecque ancienne. Ainsi le festival d'Olympie était dédié à Zeus, celui de Delphes à Apollon, d'Éphèse à Aphrodite. Avec ces festivals, les Grecs renforçaient leur identité culturelle et leurs principes éthiques. Avec les compétitions, ils célébraient le corps et l'excitation de la compétition. Avec leur poésie épique et lyrique, ils exprimaient leurs émotions et idéalisaient leurs héros. Avec leur théâtre les Grecs présentaient les dilemmes éthiques de leurs vies. Ces dilemmes et problèmes ne sont pas vraiment différents de ceux auxquels notre monde est confronté de nos jours. En ce qui concerne la transmission de valeurs, nous pouvons tirer leçon des anciens Grecs. Notre expérience olympique nous dit que les règles et principes généraux ne garantissent pas le bon comportement. Les méthodes d'enseignement de ce Manuel reprennent les histoires racontées, les dialogues, le théâtre, la poésie, la musique et la danse qui étaient tous des moyens culturels de communiquer enGrèce ancienne. Olympie, l'entrée voutée du stade SECTION 4 LES CINQ VALEURS ÉDUCATIVES DE L'OLYMPISME

68ENSEIGNER LES VALEURS SECTION 4 LES CINQ VALEURS ÉDUCATIVES DE L'OLYMPISME AVANT DE LIRE Les principes sont des idées, valeurs, façons de faire et comportements importants pour un peuple ou une culture. Quelles valeurs et comportements sont importants pour votre famille et votre communauté ? Citez trois de ces valeurs ou comportements puis discutez votre liste par petits groupes ou avec votre classe. Vocabulaire : principes, philosophie, exalter, volonté, universel, éthique, droit humain, discrimination, mutuel, fair- play, solidarité, symbole, entrelacer ACTIVITÉ PAR GROUPES Voici quelques- unes des grandes idées tirées de principes fondamentaux. Répondez aux questions et discutez. L'Olympisme est une philosophie de vie... Quelles idées ou valeurs sont importantes dans votre philosophie de vie ? Pierre de Coubertin, fondateur des Jeux Olympiques modernes disait que la participation sportive aidait les jeunes à parvenir à un équilibre entre le corps, la volonté et l'esprit. • Comment développez- vous les capacités de votre corps? Pourquoi devriez- vous développer ces capacités ? • Comment développez- vous les capacités de votre esprit? Pourquoi devriez- vous développer ces capacités ? • Développer votre volontésignifie que vous luttez pour faire de votre mieux malgré les difficultés. Comment les athlètes olympiques montrent- ils la fermeté de leur volonté ? Nommez des athlètes, héros, héroïnes de votre pays qui ont fait preuve d'une volonté de fer. Racontez leurs histoires. Autres termes importants dans le principe fondamental No 1 : joie, effort, bon exemple et principes éthiques. • Nommez des athlètes présentant ces qualités ? • Comment font- ils preuve de ces qualités ? • Les athlètes doivent- ils montrer le bon exemple par leur comportement? Pourquoi ? Pourquoi pas ? La pratique d'un sport est un droit humain. Chaque personne doit avoir la possibilité de pratiquer un sport sans aucune discrimination • Qu'est- ce qu'un droit humain ? Êtes- vous d'accord que le sport est un droit humain ? Pourquoi ? Pourquoi pas ? • Dans certains endroits des personnes ne sont pas autorisées à pratiquer un sport. Quelles barrières empêchent leur participation ? • Nommez d'autres droits humains ? Qui décide si ces activités sont des droits humains ? • Rédigez une charte des droits humains pour les personnes de votre communauté, club ou école. Compréhension mutuelle et amitié sont deux importantes idées du principe fondamental No4. Pour lier amitié avec quelqu'un, vous devez d'abord le comprendre. • Pouvez- vous être l'ami de personnes différentes de vous ? Comment ces amitiés prennent- elles forme? • Comment la participation à un sport aide- t- elle à comprendre les autres ? • Comment et où les athlètes olympiques développent- ils leur compréhension de ceux des autres pays ? Les athlètes qui font preuve de fair-play respectent les règles du sport. Mais l'esprit de fair- play signifie une action qui va au- delà du simple respect des règles. • Comment les athlètes font- ils preuves d'un esprit de fair- play dans un sport ou durant un match ? • Comment faites- vous preuve de fair- play dans votre vie de tous les jours ? INTERPRÉTER LES PRINCIPES FONDAMENTAUX Utilisez les exercices de cette activité pour aider les élèves à comprendre le sens des principales idées contenues dans les principes fondamentaux. [ Voir « Principes fondamentaux » , page 12.] Ci- dessous : Athènes 2004, Jade North ( AUS) ( à g.) félicite Mariano Gonzalez ( ARG) après la victoire de l'Argentine dans le tournoi de football olympique.