page 1
page 2
page 3
page 4
page 5
page 6
page 7
page 8
page 9
page 10
page 11
page 12
page 13
page 14
page 15
page 16
page 17
page 18
page 19
page 20
page 21
page 22
page 23
page 24
page 25
page 26
page 27
page 28
page 29
page 30
page 31
page 32
page 33
page 34
page 35
page 36
page 37
page 38
page 39
page 40
page 41
page 42
page 43
page 44
page 45
page 46
page 47
page 48
page 49
page 50
page 51
page 52
page 53
page 54
page 55
page 56
page 57
page 58
page 59
page 60
page 61
page 62
page 63
page 64
page 65
page 66
page 67
page 68
page 69
page 70
page 71
page 72
page 73
page 74
page 75
page 76
page 77
page 78
page 79
page 80
page 81
page 82
page 83
page 84

www. olympic. orgREVUE OLYMPIQUE7 AVANT- PROPOS « Le Congrès olympique de 2009 à Copenhague est le premier depuis 15 ans et le premier du nouveau millénaire. » U n congrès olympique est un événement rare et spécial. Il n'y a eu que 12 Congrès dans les 115 dernières années. Le premier s'est réuni en 1894 pour donner vie au rêve de Pierre de Coubertin de renaissance des anciens Jeux Olympiques. Des délégués d'une douzaine de pays se réunirent à la Sorbonne à Paris pour lancer un mouvement qui s'est répandu autour du globe. Depuis cette réunion initiale, les Congrès ont permis au Mouvement olympique de se développer en améliorant sa structure organisationnelle, en l'ajustant aux changements sociétaux ou en permettant la tenue de débats internes significatifs. La réunion du Congrès olympique est la chance pour le Mouvement de faire le point. D'envisager où il en est arrivé et où il va. Le Congrès olympique de 2009 à Copenhague est le premier depuis 15 ans et le premier du nouveau millénaire. Ceci est déjà significatif dans quelques perspectives importantes. Le Congrès 2009 sera une affaire mondiale. Outre les membres du CIO, il accueillera les représentants des Comités Nationaux Olympiques, des Fédérations Internationales, des comités d'organisation des Jeux, de la commission des athlètes, des Jeux Olympiques de la Jeunesse, des partenaires TOP, entraîneurs, arbitres et journalistes. Pour la première fois, les membres du public sans relation directe avec le Mouvement olympique y ont contribué par leurs idées et leurs suggestions et, de janvier 2008 à février 2009, ils font part de leurs réflexions en ligne grâce au Congrès olympique virtuel. Les contributions à ce forum sur Internet sont parvenues du monde entier, proposant conseils, critiques constructives et autres commentaires. Le pourcentage élevé des contributions de jeunes m'a plus particulièrement réjoui. Les contributions en ligne ont été compilées et distribuées aux délégués du Congrès. « Le Mouvement olympique dans la société » , tel est le thème général du rassemblement de cette année. Il s'organise en cinq sous- thèmes: « les athlètes » , « les Jeux Olympiques » , « la structure du Mouvement olympique » « l'Olympisme et la jeunesse » et « la révolution numérique » . Il s'agit là d'un programme ambitieux qui reflète les nombreux défis auxquels le Mouvement olympique est confronté et aussi les possibilités que lui offre notre monde en constante évolution. Chaque thème est d'une importance cruciale. Les athlètes sont au coeur du Mouvement. Nous existons pour eux. Les Jeux sont notre manifestation emblématique. La structure organisationnelle permet un fonctionnement en douceur qui donne priorité aux athlètes. L'une de nos principales missions est de diffuser les valeurs olympiques à la jeunesse du monde et la révolution numérique aura un profond impact sur la manière dont nous communiquons avec notre public mondial. Nous avons beaucoup à discuter, et je souhaite que le débat soit ouvert, honnête et vivant. Nous ne trouverons pas toutes les réponses ni ne résoudrons toutes les difficultés. Mais je ne doute pas que le Congrès 2009 sera à l'origine d'un fier héritage qui servira à renforcer et à améliorer le Mouvement olympique pour les générations à venir. ¦ AVANT- PROPOSDE JACQUESROGGE PRÉSIDENT DU COMITÉ INTERNATIONAL OLYMPIQUE